Forum Politique - la reaction d'expats a bon ton

17 juillet 2007

Segolene Royale: Je suis nulle, mais je reste quand meme

la perdante de 2007 a reconnu lundi des "faiblesses" pour expliquer sa défaite à l'élection présidentielle, tout en se montrant décidée à participer à la "rénovation des idées socialistes" autour des valeurs qu'elle défend. Quelle franchise. "Je suis nulle mais j'insiste, hein...Je garde tout!"

Avec sa petite équipe (il n etait que "160"), elle s est retrouvée dans une salle de l'Assemblée nationale pour une première réunion de travail post-élections: le matin avec une trentaine de membres de son équipe de campagne, et l'après-midi pour une réunion élargie aux parlementaires qui l'ont soutenue.

"C'était tout à fait passionnant", a assuré Arnaud Montebourg qui ne rate jamais l'occasion pour dire une connerie.

Et puis Sego est partie en vrille: "J'ai compris mes forces et mes faiblesses", a t elle confiée. Tention! elle a meme employé plusieurs fois le mot "défaite" qu'elle évite d'ordinaire.

"Certes, nous avons perdu mais nous avons aussi fait des choses extrêmement positives. C'était une belle campagne, on en est fier", a-t-elle ajouté. On est fier d avoir perdu!

Côté faiblesses:

Les difficultés de "traduction" de ces concepts et le "manque de réactivité", notamment à la télévision. Elle a regretté aussi que la "greffe avec le parti" dans la deuxième phase de campagne ait dû se faire "dans l'urgence".

et puis surtout: des mauvaises idees et un tres mauvais staff

Posté par Matthias à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juin 2007

Segolene Royale & Hollande: On s'en fout completement

Parole de Reine:

"j'ai demandé à François Hollande de quitter le domicile, de vivre son histoire sentimentale de son côté, désormais étalée dans les livres et les journaux, et je lui ai souhaité d'être heureux".

Mais elle garde sa qualitee de madonne et de maman puree: "Comme tous les couples, nous avons connu des difficultés. Ces difficultés, j'avais choisi de les mettre entre parenthèses pendant la campagne de l'élection présidentielle puis pendant la campagne de l'élection législative, c'était aussi pour moi une nécessité pour protéger mes enfants". Bon, maintenant que c est finie, je peux la balancer (la puree).

"Comme tous les couples, nous avons connu des difficultés. Ces difficultés, j'avais choisi de les mettre entre parenthèses pendant la campagne de l'élection présidentielle puis pendant la campagne de l'élection législative, c'était aussi pour moi une nécessité pour protéger mes enfants", a précisé Ségolène Royal dimanche soir.

Après l'avoir demandé en mariage ,maintenant SR annonce sa séparation cette femme change d'avis comme de chemise .tout est bon pour occuper les médias Elle ment ,elle triche et surtout elle n'a aucun projet Elle pollue la scène politique

on l'a échappé belle !

Posté par Matthias à 08:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 juin 2007

Le PS: une entente parfaite

Un désaveu implicite pour la future responsable du parti de la foire poitevine. En effet, le Bureau national du PS, c est dit « unanime » (etonnant quand on sait qu'elle en fait partie), a refusé la stratégie d'alliance avec le MoDem de François Bayrou proposée lundi la reine.

« Le Bureau national a été unanime sur la question des rapports avec le MoDem: on n'est pas dans une discussion d'appareil », a déclaré le secrétaire national. Mais bien sur. Quand on coule, il vaut mieux que ca aille doucement.

Juste un rappel: Royal avait contacté lundi Bayrou, fondateur dun parti moderne:  MoDem, pour explorer les possibilités d'accords locaux de désistements entre le PS et le parti centriste en vue du second tour des élections législatives, dimanche prochain.

Posté par Matthias à 03:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

UDF: Mais a qui appartient l'UDF?

Une question comme ca?

Le Modem, le nouveau centre, les centristes... on s 'y perd. Est ce Bayrou qui garde l'UDF ou la Cour Morin? Sont ce les 21 ou 25 deputes inscris au parti ou leur chef (ancien) ?

Vous allez sur UDF.org et la on decouvre que c est le Modem qui fait campagne. Plus de trace de l'UDF. Marrant et politiquement calamiteux. Nous avons laisse un Kamikaze detruire un parti historique qui a toujours su faire de son mieux pour rester democrate. Et maintenant ?

Posté par Matthias à 03:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2007

Les abrutis du PS continuent leur approches juveniles

Jean-Marc Ayrault, le cretin de l'Assemblee a jugé dimanche que Nicolas Sarkozy se prenait pour l'ancien président américain John Fitzgerald Kennedy, JFK. Ca nous rassure apres que Royale a confirme que celui la  meme se prenait pour de Gaulle. A quand Hitler ? ou Benito?

Il a en effet dans une verbe d'un gout discutable a mis l'accent sur le "côté glamour" du chef de l'Etat français. C'est vrai que du cote de la libido du PS, y a pas ou trop de choses a dire.... voire a editer et publier.

Donc l ami de la gauche s en va a la description de notre president faute de pouvoir parler des Ecurie d'Aujias de son village natal. Il "part en yacht payé par un milliardaire", "fait son jogging".

et par dessus tout, la conclusion de rigueur qui en parfait rapport avec la comedie et son sujet:

"Tout cela n'a qu'un but: jeter le trouble dans le camp de la gauche", a accusé Jean-Marc Ayrault.

Alors avant de refermer la page sachez que John Kennedy, plus jeune président des Etats-Unis, reste l'un des personnages les plus populaires du XXe siècle et qu'Il a été assassiné en 1963... a bonne entendeur.

Posté par Matthias à 09:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 mai 2007

Bayrou, la fin sans les moyens

C'est une sacre claque que Bayrou va se prendre, un retour du collier, en gros un rateau. Il va se sentir bien seul jeudi lors du conseil national de l'UDF, officiellement rebaptisée Mouvement démocrate à cette occasion. 22 des 29 députés UDF sortants ont désavoué leur patron en s'inscrivant publiquement dans la "majorité présidentielle" et puis surtout en ne programmant pas de venir.

EchoOOOooo.ooo.oo.o

J ai lu dans une tribune du Figaro que les 22 lancent un appel "sans hésitation (...) poru s inscrire dans la majorité présidentielle", et mais même coup conserver leur "autonomie au Parlement" et ne pas intégrer l'UMP. Parmi les signataires: Maurice Leroy (Loir-et-Cher), Hervé Morin (Eure), ou encore François Sauvadet (Côte-d'Or), des gens raisonnes et pas con.

Déjà lâché par une grande partie des siens lors de la création de l'UMP en 2002, François Bayrou semble donc devoir revivre la même situation et ne cache pas une certaine habitude. En gros , il se retrouve avec une poignée de fidèles d'une tres pauvre qualitee

Pour espérer continuer à exister au Parlement, le système majoritaire impose à François Bayrou de nouer des alliances et vu la tete de mule.. on est pas arrive!

Posté par Matthias à 09:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

08 mai 2007

Vote des Francais de l'etranger

         

2nd tour de l’élection présidentielle 2007

Inscrits, votants et pourcentages

2007

2002

Français de l'étranger

France entière

Français de l'étranger

France entière

Nombre

%

Nombre

%

Nombre

%

Nombre

%

Inscrits

821 919

100,00

44 472 363

100,00

385 615

100,00

41 192 272

100,00

Abstentions

475 609

57,87

7 128 894

16,03

215 097

55,78

8 359 440

20,29

Votants

346 310

42,13

37 343 469

83,97

170 518

44,22

32 832 832

79,71

Blancs - nuls

6 217

1,80

1 569 450

4,20

3 906

2,29

1 769 904

5,39

Exprimés

340 093

98,20

35 774 019

95,80

166 612

97,71

31 062 928

94,61

          2nd tour 2007 – Français de l’étranger / France entière

2007

Français de l'étranger

France entière

Voix

% Exprimés

Voix

% Exprimés

  M.  Nicolas  SARKOZY

183 613

53,99

18 983 408

53,06

  Mme  Ségolène  ROYAL

156 480

46,01

16 790 611

46,94

2nd tour 2002 – Français de l’étranger / France entière

2002

Français de l'étranger

France entière

Voix

% Exprimés

Voix

% Exprimés

M. JACQUES CHIRAC

152 900

91,77

25 537 894

82,21

M. JEAN-MARIE LE PEN

13 712

8,23

5 525 034

17,79

2nd tour 1995  – Français de l’étranger / France entière

1995

Français de l'étranger

France entière

Voix

% Exprimés

Voix

% Exprimés

M. JACQUES CHIRAC

74 596

58.55

15 763 027

52.64

M. Lionel JOSPIN

52 791

41.44

14 180 644

47.35

Posté par Matthias à 09:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Enseignements du vote des Français de l'étranger

par Robert del Picchia, senateur

183.613 Français de l'étranger ont voté pour Nicolas SARKOZY. 156.480 ont préféré Ségolène ROYAL.

Le pourcentage des deux candidats, 53,99% contre 46,01%, est sensiblement le même que celui du reste de la France.
C'est inédit chez les Français de l'étranger, où la droite était jusqu'à présent traditionnellement plus largement majoritaire.
Ainsi en 1995 (le scrutin de 2002 ne peut être comparé en raison de la présence de l'extrême droite au second tour), Jacques CHIRAC gagnait plus nettement avec 58,55% des suffrages, soit 4,5 points de plus que Nicolas SARKOZY aujourd'hui .

Avec deux fois plus de votants qu'en 2002, cela reste toutefois une très belle victoire pour Nicolas SARKOZY.

Mais quels enseignements tirer de ces résultats ?

Il semble que le résultat chez les Français de l'étranger soit une " normalisation " du rapport à la politique française. Cela marque également un retour du politique, observé en France, et présent également désormais à l'étranger.

L'intérêt des compatriotes établis hors de nos frontières s'est en effet confirmé lors de ce second tour, avec une participation à 42,13% en hausse de 2 points par rapport au 1er tour.
L'avenir de la politique chez les Français de l'étranger sera un engagement des partis politiques au plus près du terrain, pour mobiliser davantage l'électorat, là encore comme en France. Les partis politiques devraient se donner plus de moyens pour y parvenir.

Ceci est d'autant plus important que le nombre d'inscrit à plus que doublé par rapport au dernier scrutin, pour devenir le 7ème département en ordre d'importance électorale. Cette extension du panel électoral des Français établis hors de France à conduit à unifier ce corps électoral de l'étranger avec celui de la métropole.

Il reste que la participation dans certains pays importants en nombre d'inscrits, est au-dessous de la moyenne : 36,4% aux Etats-Unis, soit 6 points de moins que la moyenne à l'étranger, 38% en Allemagne…

Cette normalisation du vote des Français de l'étranger explique que, comme dans les départements en France, il y a à l'étranger des " pays à électorat de gauche ", et des " pays à électorat de droite ".

Quelques exemples parmi les pays " à gauche " : l'Allemagne, où Ségolène ROYAL fait 59,1% des voix ; le Canada, où la candidate socialiste recueille 53,9%. Mais aussi, 70,5% des voix en Tunisie, ou encore 80,5% des suffrages en Algérie.

Certains pays restent " ancrés à droite " : 71,5% au Liban pour SARKOZY ; 71% en Chine et à Djibouti ; 69,4% aux Emirats arabes Unis ; 63,7 aux Etats-Unis ; 57,3% en Suisse.

A noter que le meilleur pourcentage obtenu par Nicolas SARKOZY n'est pas dans les Alpes maritimes, avec 68,08%, mais en Israël, où le candidat de l'UMP obtient 90,7% des suffrages…. 

La Côte d'Ivoire, le Gabon, et l'Afrique du Sud sont des exceptions sur ce continent africain, où Ségolène ROYAL y réalise un bon score, ce qui est inhabituel. Ainsi la candidate socialiste recueille-t-elle 69% au Mali 67% en Ethiopie, 58,5% à Madagascar, 55% en Egypte, 54% des voix au Sénégal (où elle née)…
Elle réalise son meilleur score en Algérie avec 80,5%. Son meilleur score métropolitain est en Ariège, avec 59,56%.

Quelque soit leur vote, comme pour le reste de la France, les Français de l'étranger attendent du Président SARKOZY, une mise en œuvre de son programme conforme à ses engagements : tant sur la question des frais de scolarité que l'aide sociale, la création d'un fonds " assurance indemnisation des Français spoliés " lors de conflits ou de catastrophes naturelles, mais aussi les institutions - y compris un jour les députés des Français de l'étranger -, ou encore le vote par Internet pour toutes les élections organisées à l'étranger.

Le programme du nouveau Président de la République, ne pourra être appliqué qu'en cas de majorité claire à l'Assemblée nationale.
Pour ce 3ème tour, il sera malheureusement plus difficile pour les Français de l'étranger de faire entendre leur voix, la seule possibilité de vote étant le vote en personne en se déplaçant en France s'il on est inscrit dans une commune, ou par procuration.

Cette difficulté de participation aux élections législatives interviendra peut-être pour la dernière fois : dans 5 ans, nos compatriotes pourraient voter pour les Députés des Français de l'étranger… et pourquoi pas sur Internet ?

Posté par Matthias à 02:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 mai 2007

Segolene Royale et son eternelle rangaine

Et c est en musique que notre Titanic legendaire coula. Bis repetita au stade Charlety avec Une mise en scene royale de la presidente victime qui avouee prendre beaucoup de coup.

Comme à l'accoutumé, mépris, dédain, mascarade, elle nous ressert ses plats réchauffés... on a eu peur cette fois ci, après la posture façon sainte vierge, qu'elle ne fasse suivre le "je vous salue".. par Marie ! l'audace serait effectivement de porter une femme au pouvoir, l'inconscience serait d'y porter celle ci !

Avec elle + ses soutiens on fonce dans le mur, en musique, heureusement, on aura déja les roses à poser sur le tombeau de la France.

Discours convenu, vieillot dans les termes et les métaphores. Quant au rythme, à l'articulation, du récité laborieux. Voilà pour la forme, ce qui ne surprend plus.

Le fond: on joue grave sur la menace, la peur d'un avenir déchiré s'"il" est élu: le feu couve dans les quartiers, la révolte gronde. Mais quelle mouche a piqué la dame de Charléty?

Et si c'était le cas, il lui suffirait de dialoguer pour que tout rentre dans l'ordre juste?

Elle qui reproche à son opposant de se poser en victime, au lieu de lui donner tort en démontrant qu'elle ne l'attaque pas, elle part en guerre et l'insulte dans ses convictions sur Mai 68 et fait huer en les jetant à la foule les noms de Doc Gynéco et Bernard Tapie (bien en cour sous Mitterand). Pratique scandaleuse, infâmante, indigne de la fonction envisagée.

Quel crédit donner aux mots, aux engagements quand une candidate à l'élection présidentielle agit ainsi?

A force de dire et de faire tout et son contraire, le discrédit total devrait la pénaliser, non? Surtout quand c'est l'essentiel de son programme..

Même ses électeurs devraient s’en rendre compte.

Plus que 5 jours (et non pas 3 comme elle l'a dit. !) pour ouvrir les yeux. Mais beaucoup ont fait un choix que le débat devrait renforcer.

Posté par Matthias à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mai 2007

Francois Bayrou va parle! essayer d exister encore et toujours

Don Bayrou va peut etre l'ouvrir... ce n'est pas que ca nous interesse mais il faut dire qu'il essaye de survivre dans cette derniere approche electorale

Il s'exprimera jeudi sur le second tour de la présidentielle mais ne dira pas forcément pour qui il votera, a annoncé l'élu centriste Jean-Marie Cavada. Super... encore du temps de perdu. et toi cavada?

"Peut-être m'exprimerai-je en fin d'après-midi après mon chef de file. C'est à lui de parler d'abord. Il fera une déclaration assez probablement", a déclaré Jean-Marie Cavada sur RMC et BFM-TV.

L'information n'a pas pour l'instant été confirmée par l'UDF. Moi je vais me marre si il appelle au vote Sarkozy. Ca demontrera que le fils prodigue reviens toujours chez Papa.

Ce qui me fait marre, c est la raison pourquoi il ouvre la bouche.. on ne le sait pas. Peut etre que Bayrou va parler pour nous dire peut etre pour qui il va voter.. On est ou la?

"Je suis incapable de vous le dire. Difficile à dire. J'en ai parlé hier matin encore longuement avec lui. Je n'ai pas réussi à savoir quel parti il prendrait si je puis dire", a déclaré le député européen.

Il a indiqué "tout à fait possible" qu'il n'exprime pas le même choix électoral que François Bayrou.

Quand l'un coupe les oignons, l'autre pleurs. Bravo

Posté par Matthias à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]